Tokyo veut organiser des Jeux Olympiques de robots en 2020

Le Premier ministre voudrait tripler en sept ans la taille du marché des robots au pays

Alors que Tokyo accueillera déjà les Jeux Olympiques en 2020, le Premier ministre japonais a émis son souhait que la capitale nippone organise des Jeux Olympique de robots la même année.

Est-ce que Tokyo organisera les premiers Jeux Olympique de robots ? Rien n’est encore sûr, mais c’est en tout cas l’idée que vient donner Shinzo Abe, le Premier ministre japonais.

C’est à l’occasion d’une journée consacrée à la robotique, notamment par une visite d’usine, que le Premier ministre a déclaré à la presse que « Je voudrais rassembler des robots du monde entier en 2020 pour qu’ils s’affrontent techniquement dans des Jeux Olympiques ». L’organisation de cette manifestation pourrait donc se dérouler simultanément avec les Jeux Olympiques traditionnels que la capitale nippone accueillera également en 2020.

Si cette idée doit encore faire son chemin avant d’aboutir, il faut préciser que le Japon est pionner en matière de robotique industrielle en étant à la fois le plus gros producteur et le plus important utilisateur de robots. Ce leadership devrait d’ailleurs encore s’accroitre vu que Shinzo Abe a également annoncé son intention de tripler la taille du marché des robots au Japon dans les 7 ans à venir.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTwitter comme outil, mais aussi comme piège pour la police
Article suivantSimple CRM 4.6 : géolocalisation, réalité augmentée et appStore enrichi

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here