Tomb Raider : la sexy Camilla Luddington servira de modèle à Lara Croft

La très sexy Camilla Luddington a été choisie pour servir de modèle pour la star du jeu vidéo « Tomb Raider » prévu pour l’année prochaine.

Camilla Luddington donnera sa voix à Lara Croft dans la version anglophone du jeu. Elle prêtera également ses formes pour la modélisation du corps de la nouvelle héroïne. C’est la première artiste à fournir ces deux prestations.

La Britannique de 29 ans succède ainsi à Angelina Jolie, Minnie Driver et Keeley Hawes dans la liste des prestigieuses actrices qui ont, d’une manière ou d’une autre, représenté la célèbre aventurière.

« C’est l’un des plus importants travaux que nous avons dû mener pour choisir judicieusement l’actrice, a expliqué au Guardian Darrell Gallagher, du studio de Crystal Dynamics. Ce jeu Tomb Raider est très différent de tous les autres et nous exigeons beaucoup plus de la voix du personnage que par le passé ». L’éditeur Crystal Dynamics a déclaré que Camilla Luddington l’avait convaincu, car elle pouvait à la fois dégager une profondeur émotionnelle et le ton jeune recherché pour le personnage, la nouvelle Tomb Raider à l’âge de 21 ans.

Mars 2013

Le nouveau jeu, attendu en mars 2013, a déjà suscité la controverse avec son scénario. Lara Croft, qui fait naufrage sur une île tropicale perdue, doit en effet se battre pour sa survie. Pour y parvenir, elle doit notamment affronter des agresseurs sexuels qu’elle finit par tuer.

Mais dans ce scénario, la très sexy Camilla Luddington devrait, elle, très bien s’accommoder du rôle. Révélée au grand public dans la série Californication aux côtés de David Duchovny, elle avait volontiers partagé ses belles formes.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentPirates informatiques : coup de filet international
Article suivantFacebook : surprise, votre adresse mail est @facebook.com !
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here