Tourisme de l’espace : feu vert pour le SpaceShipTwo de Virgin Galactic

En obtenant une licence commerciale de la Federal Aviation Administration, le SpaceShipTwo de Virgin Galactic fait un pas de plus vers son premier vol commercial, ce qui ouvre la porte au tourisme de l’espace.

Deux entreprises font actuellement le forcing pour ouvrir la porte au tourisme de l’espace. Leur but est de pouvoir emmener des touristes pour un voyage de quelques minutes dans l’espace. La cible n’est pas véritablement le grand public, mais plutôt de riches clients qui peuvent s’offrir un ticket à 250 000 dollars.

Les deux solutions en concurrence sont la fusée New Shepard de Blue Origin et l’avion spatial SpaceShipTwo de Virgin Galactic. Si le premier fait beaucoup parler de lui avec plusieurs allers/retours dans l’espace réussi sans passager pour le moment, c’est le second qui semble avoir une longueur d’avance sur son rival.

En effet, le SpaceShipTwo de Virgin Galactic vient de recevoir le feu vert de la Federal Aviation Administration Office of Commercial Space Transportation (FAA-AST). Dans un billet publié sur son blog, l’entreprise explique que le régulateur lui a accordé une licence qui « permettra au final une exploitation commerciale du véhicule ». Il est aussi précisé que c’est « l’aboutissement de plusieurs années d’échanges ».

Un premier vol commercial qui n’est pas pour tout de suite

L’accident mortel du 31 octobre 2014 qui avait couté la vie au copilote et grièvement blessé le pilote est un rappel que les voyages dans l’espace ne sont pas de simples balades sans risque. Même si l’enquête du National Transportation Safety Board (NTSB) avait conclu à une erreur humaine, il n’en demeure pas moins que Virgin Galactic a encore beaucoup à faire pour rendre les vols aussi sûrs que possibles.

Mike Moses, vice-président des opérations chez Virgin Galactic, confie d’ailleurs que « l’octroi de cette licence est une étape importante pour Virgin Galactic […], mais il reste encore beaucoup de travail avant de tester pleinement ce vaisseau spatial en vol ». Certains termes de la licence accordée contiennent d’ailleurs certaines conditions avant que la firme puisse véritablement proposer des vols commerciaux. Cela signifie que le premier vol commercial n’est pas pour tout de suite.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here