Toyota dévoile la Yaris WRC et ses équipages pour la saison 2017

Helsinki, 13 décembre 2016 – TOYOTA GAZOO Racing lève aujourd’hui le voile sur la Toyota Yaris WRC et sur ses équipages pour la saison 2017.

En prévision du coup d’envoi du Championnat du Monde des Rallyes (WRC) qui sera donné à Monte-Carlo, Monaco, dans à peine plus d’un mois, TOYOTA GAZOO Racing WRC apporte la touche finale aux préparatifs d’un événement attendu avec impatience par toute l’écurie. Car depuis plus d’un an, les milliers d’heures passées à l’atelier, en programme d’essai et en travail d’équipe ont bien rempli ses journées.

Tous les efforts ont tendu vers un seul objectif : être fin prêt pour le Rallye de Monte-Carlo, première manche de la saison.

Summum de la discipline, le Championnat du Monde des Rallyes apportera sans nul doute à Toyota de nouveaux challenges et de nouvelles occasions d’améliorer les connaissances de ses collaborateurs, d’étudier de nouvelles technologies et d’expérimenter des conditions de roulage très variées aux quatre coins du globe, ce qui l’aidera à construire des voitures « toujours meilleures ».

Grandes lignes du message d’Akio Toyoda, Président de Toyota

Aujourd’hui, j’ai le grand plaisir de présenter la voiture qui va courir en WRC, ainsi que nos équipages et partenaires. J’aimerais exprimer toute ma gratitude et mon estime envers nos supporters qui attendent ce jour depuis dix-sept ans, ainsi que les organisateurs de rallyes, les participants et les constructeurs qui ont su préserver et faire progresser ce sport durant notre absence. Merci à vous tous, nous voici de retour parmi vous !

Les hommes comme les voitures gagnent en expérience comme en solidité lorsqu’ils se trouvent confrontés à des conditions de course impensables. TOYOTA GAZOO Racing déteste perdre et, très clairement, nous n’avons pas l’intention de perdre en WRC. L’autre jour, j’ai eu l’occasion de conduire la Yaris WRC avec Tommi et je partage la même confiance en nos chances de gagner.

Nous tous, collaborateurs de Finlande, d’Allemagne et du Japon, allons donner le maximum au long de ce dernier mois afin de pouvoir confirmer – le plus vite possible – à nos supporters que « Toyota est de retour ». Pour leur donner d’excellentes raisons de nous soutenir et « faire naître un sourire sur leur visage ». Nous comptons sur votre soutien.

La Yaris WRC : une « World Rally Car » de nouvelle génération

De par sa conception, la Yaris WRC est strictement conforme aux exigences du règlement technique de la FIA pour la saison 2017. Elle appartient à cette nouvelle génération de  »World Rally Cars » qui ajoute une nouvelle dimension à la catégorie reine de la discipline, pour les saisons à venir.

Équipée d’un moteur 1,6 litre à injection directe, elle embarque une cavalerie de 380 chevaux et arbore un style impressionnant, grâce à la liberté donnée par le règlement en matière d’aérodynamique.

La Yaris WRC a été conçue, construite et mise au point par une équipe d’ingénieurs chevronnés constituée de Tom Fowler, Simon Carrier et Mikko Ruoho.

« La Yaris WRC est une voiture bien conçue, au potentiel incroyable, » confie Tommi Mäkinen, Directeur de TOYOTA GAZOO Racing WRC.

« La nouvelle réglementation apporte beaucoup plus de liberté de conception. Même si nous n’avons pas encore exploré toutes les possibilités, nous pouvons dire que c’est une voiture fiable et rapide. Je suis extrêmement impatient de voir les résultats en course. »

Des équipages complémentaires pour la première saison

Deux Yaris WRC, pilotées par Jari-Matti Latvala et Juho Hänninen, disputeront la manche d’ouverture du Championnat du Monde des Rallyes à Monte-Carlo, le 19 janvier prochain. Esapekka Lappi, jeune pilote finlandais qui a remporté cette année le Championnat WRC 2, rejoindra également l’équipe pendant la saison comme pilote d’essai.

Jari-Matti Latvala : pilote principal

Depuis son premier rallye WRC en 2002, Jari-Matti Latvala continue d’impressionner et totalise, en fin de saison 2016, 16 victoires en WRC. Avec 169 participations et trois titres de Vice-champion du Monde aux côtés de son co-pilote Miikka Anttila, Jari-Matti est sans conteste l’un des meilleurs pilotes du championnat. Sa précieuse expérience à ce niveau de compétition et ses performances brillantes donneront à l’écurie TOYOTA GAZOO Racing WRC une réelle impulsion pour la saison 2017.

« J’ai débuté ma carrière en rallye sur une Toyota Corolla GT en 2001, et ma première course en World Rally Car s’est faite en 2003 au volant d’une Corolla WRC, en Estonie. Par conséquent, à bien des égards, je me sens chez moi ! Je suis vraiment heureux d’avoir intégré l’écurie TOYOTA GAZOO Racing WRC dès les tout débuts et de mener avec elle cette nouvelle aventure. Je considère comme une chance d’en faire partie et j’espère que nous allons accumuler les victoires. »

Juho Hänninen : la force de l’expérience

Juho Hänninen, qui courra pour TOYOTA GAZOO Racing WRC et sera secondé par le co-pilote Kaj Lindström, a participé au développement de la Yaris WRC depuis sa toute première sortie. Son expérience considérable en WRC et sa connaissance de la voiture en font un atout indéniable pour l’équipe.

Esapekka Lappi : un jeune talentueux nommé pilote d’essai

Récemment sacré Champion du Monde WRC 2, le jeune pilote finlandais a impressionné par sa vélocité, son calme et sa faculté d’adaptation. Après avoir fourbi ses armes en catégorie R5 du Championnat d’Europe des Rallyes et affûté ses talents sur la scène mondiale en Championnat WRC 2, il est maintenant prêt à relever un nouveau défi. Il sera nommé pilote d’essai de l’écurie TOYOTA GAZOO Racing WRC.

« C’est une opportunité fabuleuse pour moi-même et mon co-pilote Janne Ferm, un rêve devenu réalité. Nous avons tous deux travaillé depuis des années pour y parvenir et enfin, nous y voilà ! Nous sommes enthousiastes et très motivés à l’idée de rejoindre l’équipe, et lui sommes extrêmement reconnaissants de nous offrir cette chance. J’ai vraiment hâte d’attaquer notre programme d’essai avec TOYOTA GAZOO Racing et la Yaris WRC. »

Message d’Akio Toyoda, Président de l’écurie (version intégrale)

Lorsque j’ai assisté en simple spectateur à la manche finlandaise du WRC en juillet 2014, beaucoup de supporters m’ont demandé quand Toyota allait revenir au rallye.

Six mois plus tard, nous avons décidé de revenir en Championnat du Monde des Rallyes. Et aujourd’hui, j’ai le grand plaisir de présenter la voiture qui va courir le WRC, ainsi que les équipages qui l’ont préparée et les partenaires qui nous ont soutenus.

J’ai été extrêmement surpris et ravi qu’après plus de dix ans, beaucoup se souvenaient encore que Toyota avait couru par le passé en WRC.

Tout d’abord, j’aimerais exprimer toute ma gratitude et mon estime envers les supporters qui attendent ce jour depuis dix-sept ans, ainsi que les organisateurs de rallyes, les participants et les constructeurs qui ont su préserver et faire progresser ce sport durant notre absence. Merci à vous tous, nous voici de retour parmi vous !

Je souhaite également profiter de cette occasion pour exprimer mon estime envers tous ceux qui ont créé un lien fort entre le rallye et Toyota, et ancré ce lien dans la mémoire collective, à commencer par le regretté Ove Andersson, qui a lancé l’écurie Toyota dans les années 1970 et l’a dirigée par la suite ; le regretté Björn Waldegård, qui a propulsé Toyota vers la gloire en WRC dans les années 1980, sans oublier Carlos Sainz, Juha Kankkunen et Didier Auriol qui ont décroché pour Toyota des titres de Champion du Monde des Pilotes dans les années 1990.

Dans la mesure où les rallyes amènent à courir sur tout type de route, ils constituent le théâtre idéal pour affûter les compétences des hommes et des voitures. Toyota n’y est pas apparu depuis longtemps, mais nous sommes maintenant de retour et j’en suis vraiment heureux.

Les hommes comme les voitures gagnent en expérience comme en solidité lorsqu’ils se trouvent confrontés à des conditions de course impensables.

Tommi Mäkinen a signé de nombreuses victoires en WRC, et son expérience l’a conduit à courir sur différentes voitures, notamment des Mitsubishi et des Subaru.

C’est précisément parce que nous avons compris que Tommi pourrait apporter à Toyota cette diversité d’expériences – inimaginable jusqu’à présent – que nous lui avons demandé de diriger la création de l’équipe et de la voiture.

Comme je l’ai dit cette année à l’issue des 24 Heures du Mans, TOYOTA GAZOO Racing déteste perdre. Soyez bien certains qu’il en ira de même en WRC.

L’autre jour, j’ai eu le plaisir de prendre place au volant de notre Yaris WRC et de la conduire sur quelques kilomètres avec Tommi.

En percevant la sonorité de la voiture, son odeur, la sensation du volant et des pédales et, plus que tout, l’expression du visage de Tommi, j’ai pu partager sa confiance dans ses chances en compétition.

Nous tous, collaborateurs de Finlande, d’Allemagne et du Japon sous la direction de Tommi, allons donner le maximum dans ce dernier mois de sprint avant la première épreuve du WRC afin de pouvoir confirmer – le plus vite possible – à nos supporters de la première heure que Toyota revient à la discipline et compte bien s’y imposer. Pour « faire naître un sourire sur le visage » de nos fans, anciens et nouveaux, et leur donner raison d’avoir choisi de soutenir notre écurie. Dans ce Championnat du Monde des Rallyes, j’espère que vous soutiendrez TOYOTA GAZOO Racing, une équipe qui déteste perdre par-dessus tout.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here