Toyota élargit sa gamme PROACE

Dans sa version 2016, le fourgon léger Toyota PROACE se décline en quatre versions, deux longueurs d’empattement, trois longueurs de carrosserie et trois finitions. La présentation sera faite à l’occasion du Salon des Véhicules Utilitaires de Birmingham 2016 (26 – 28 avril).

Au niveau des versions, le nouveau PROACE 2016 se décline en quatre versions : fourgon tôlé, cabine approfondie, plancher-cabine et VP Combi 9 places. Selon la version, le fourgon adopte deux empattements, trois longueurs de carrosserie et trois niveaux de finitions, de quoi satisfaire toutes les demandes de la clientèle. Par exemple, avec une longueur de 4,6 mètres, le PROACE Compact est le plus court des fourgons légers commercialisés, ce qui en fait une offre inédite sur le segment. Les versions Medium et Long complètent la gamme.

Avec sa nouvelle gamme PROACE, Toyota couvre la totalité du marché des fourgons légers. En France, il sera proposé avec trois motorisations Diesel de 95 à 120 chevaux accouplées, au choix, à une boîte de vitesses mécanique ou robotisée. Toutes les motorisations sont homologuées Euro 6Comme tous les véhicules de la marque, il bénéficie de la garantie de 3 ans ou 100 000 km.

À bord, l’habitacle est robuste, fonctionnel et spacieux. Il répond aux besoins des particuliers et des professionnels. Comparable à celle d’un SUV, la position de conduite profite d’une excellente visibilité. Le levier de vitesses court est placé au plus près du volant pour que le conducteur garde les deux mains sur celui-ci le plus possible. Pour accéder à tous les chantiers, le système Traction Control est disponible selon les finitions. Il faut ajouter que la dotation est particulièrement généreuse sur toutes les finitions.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPaix conclue entre Google et Microsoft ? La fin des attaques légales
Article suivantDéfaillances rapportées du Model X : les titres Tesla en baisse

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here