Toyota fourbi ses armes pour le Salon de Francfort

C’est le samedi 19 septembre que le Salon de Francfort ouvre ses portes au public. Mais avant cela, c’est la presse et les professionnels qui pourront le visiter. Toyota se prépare à l’événement.

Le Salon de Francfort sera ouvert au public du samedi 19 au dimanche 27 septembre. Mais avant cela, les mardis 15 et mercredi 16 septembre, c’est la presse qui pourra découvrir les nouveautés présentées.

Justement, comme nouveautés, Toyota va présenter la nouvelle Prius, la quatrième génération, pour la première fois dans un salon automobile.

En première Européenne, Toyota profitera aussi du Salon de Francfort pour présenter le nouveau RAV4 Hybrid.

Comme si cela ne suffisait pas, le constructeur va aussi la seconde version du C-HR Concept, un véhicule qui préfigure un futur crossover hybride.

Les nouvelles voitures seront à l’honneur sur le stand Toyota, notamment l’extension constante de la gamme hybride, mais pas seulement. Le pack de sécurité active Safety Sense sera aussi présenté, que cela soit son évolution ou son déploiement sur d’autres modèles.

En effet, le pack Safety Sense est désormais disponible sur la Aygo, la Yaris, l’Auris et l’Avensis, mais reçoit aussi de nouvelles fonctionnalités telles que la détection des piétons et le régulateur de vitesse adaptatif.

Il est encore à préciser que Toyota proposera sa conférence de presse le mardi 15 septembre à 12h45 (sur le stand Toyota, Hall 8).

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft espionne aussi les utilisateurs de Windows 7 et Windows 8 !
Article suivantÀ quand la reprise des lancements pour SpaceX ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here