Toyota rappelle 120 000 véhicules en France à cause des airbags Takata

À cause des airbags Takata, Toyota rappelle 5,8 millions de voitures dans le monde, dont 120 000 en France

Toyota a lancé un nouveau rappel de véhicules en raison des airbags Takata défectueux. Ce sont quelque 5,8 millions de voitures dans le monde qui sont rappelées, dont plus de 120 000 en France.

Les airbags défectueux de Takata ont poussé Toyota à lancer une nouvelle campagne de rappel. Le constructeur japonais va ainsi rappeler 5,8 millions de véhicules dans le monde, dont 126 196 voitures en France. Avec ce nouveau rappel, ce sont plus de 23 millions de véhicules qui ont été concernés par ce scandale.

Toyota indique que ce sont des Yaris, Auris, Corolla et Hilux produits entre mai 2000 et novembre 2001, et entre avril 2006 et décembre 2014 qui sont concernés par ce rappel. Dans l’Hexagone, cela concerne 95 149 Yaris et 4 032 Hilux où il va falloir remplacer le gonfleur de l’airbag frontal côté conducteur. Il faut ajouter 21 Corolla et 26 994 Auris produits entre octobre 2006 et décembre 2008 pour remplacer le gonfleur de l’airbag frontal côté passager.

Le constructeur précise que l’intervention en atelier nécessite une immobilisation du véhicule pouvant aller de 1 h à 3 h. La réparation est gratuite. Toyota prévoit d’avertir tous les propriétaires concernés par lettre recommandée, avec accusé de réception.

Alors que le scandale Takata a éclaté il y a maintenant trois ans, tout n’est pas encore revenu à la normale comme le prouve ce rappel lancé par Toyota. Ce sont plus de 100 millions de véhicules dans le monde qui sont concernés par ces airbags défectueux.

Toyota rappelle d’ailleurs que Takata a indiqué qu’« un défaut de sécurité peut survenir au niveau du gonfleur de l’airbag frontal conducteur ou passager suite à une exposition prolongée à une température et une humidité élevées, ainsi qu’à d’importantes variations thermiques ». En cas de collision, les conséquences peuvent être tragiques comme le prouvent les onze personnes qui ont perdu la vie uniquement aux États-Unis à cause de ce problème.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMi MIX : un smartphone sans bord de Xiaomi dessiné par Philippe Starck
Article suivantJupiter : la sonde Juno est à nouveau pleinement opérationnelle
Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m'a déprimé. Lorsqu'un ami m'a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m'a fait tilt ! Découvrir les technologies d'aujourd'hui que tout le monde pourra utiliser demain… m'a donné une nouvelle inspiration. Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m'a filament proposé d'écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m'intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here