Tribunal : une plainte collective contre Apple

Une juge américaine a autorisé une plainte en nom collectif déposée par des lecteurs de livres électroniques.

Cinq éditeurs accusent Apple de s’être entendu sur les prix des livres numériques aux dépens de ses lecteurs. « Il existe des suppositions suffisamment fondées selon lesquelles Apple est devenue une partie intégrante de ce complot », écrit notamment la juge Denise Cote, du tribunal fédéral de New York.

Selon la magistrate, l’entente est « illégale en soi, car elle constitue, au fond, un contrôle horizontal des prix ». La plainte a été déposée en août dernier auprès d’un tribunal de Californie. Elle concerne le groupe Apple ainsi que les éditeurs HarperCollins, Hachette Book Group, MacMillan, Penguin et Simon & Schuster. Son avis permet à l’affaire de se poursuivre.

Depuis le lancement de ses iPad en 2010, Apple concurrence directement la liseuse Kindle d’Amazon ainsi que la librairie numérique du même nom. Or Amazon vendait la plupart de ses livres numériques à 9,99 dollars. Depuis, Apple s’est mis d’accord sur un nouveau système de rémunération des éditeurs, libres de fixer leurs prix. Ce qui a conduit au relèvement des étiquettes à 12,99, voire 14,99 dollars.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentChrome : au tour des appareils iOS
Article suivantVirgin Mobile : prolongation de sa promotion sur le Xperia U

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here