Tricherie : bientôt plus de calculatrices programmables au BAC

Pour éviter la tricherie, les calculatrices programmables devraient être bientôt interdites dans les salles d’examens du BAC.

Selon une nouvelle circulaire antifraude publiée par le ministère de l’Éducation, les calculatrices programmables seront exclues des salles d’examens du BAC d’ici trois ans. Cela signifie qu’il faudra conserver sa calculatrice du collège ou bien investir dans un modèle équipé d’un mode « examen » qui bloque l’accès à la mémoire.

« La mise en application à compter de la session 2018 permet de limiter l’investissement des familles », précise le ministère.
Avec cette décision, programmer des antisèches dans sa calculatrice ne sera bientôt plus possible.

Depuis la miniaturisation des gadgets technologiques, les téléphones portables, montres programmables, calculatrices programmables ou autres sont depuis longtemps dans le collimateur des surveillants d’examens.

En optant pour 2018, cette décision concerne les élèves qui rentreront en classe de seconde en septembre 2015. Ce sont eux qui seront concernés dans trois ans par cette nouvelle réglementation. Ils devront donc d’équiper d’une calculatrice avec la fonctionnalité mode « examen » ou se contenter d’une calculatrice « collège ».

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité