Turquie : YouTube toujours bloqué malgré la levée du blocage

Bien que la Cour constitutionnelle turque ait ordonné la levée du blocage de l’accès à YouTube, le site de partage de vidéos reste à l’heure actuelle inaccessible.

C’est après avoir considéré que l’interdiction de YouTube était une violation des droits et libertés des individus que la Cour constitutionnelle turque a ordonné la levée du blocage de l’accès au site de partage de vidéos. Alors que cette décision a été ordonnée jeudi dernier, l’accès n’a toujours pas été rétabli.

Alors que c’est le gouvernement islamoconservateur qui avait ordonné ce blocage il y a deux mois, c’est lui qui traine les pieds pour mettre en application la décision de la Cour constitutionnelle. Lutfi Elvan, le ministre des Transports et des Télécommunications, a en effet déclaré que « la décision de la Cour n’avait pas été encore transmise aux agences gouvernementales compétentes, que le nécessaire sera fait, une fois que la décision sera transmise à l’autorité compétente ».

La patience est donc de mise jusqu’à ce que l’autorité chargée de technologies de l’information et de communication (BTK) reçoive le feu vert gouvernemental.

Il faut encore préciser que si les internautes turcs peuvent normalement bientôt accéder à nouveau à YouTube, le site Twitter est pour sa part toujours bloqué, une décision prise par le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan pour enrayer la diffusion d’écoutes téléphoniques le mettant en cause pour corruption.

YouTube toujours bloqué en Turquie
YouTube toujours bloqué en Turquie

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAccès à internet : Google veut dépenser plus d'un milliard de dollars en satellites
Article suivantTV 4G illimitée chez Bouygues Telecom pour la Coupe du Monde

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here