Twitpic : la résurrection n’aura finalement pas lieu

Après son annonce de fermeture, Twitpic avait annoncé l’arrivée d’un mystérieux actionnaire à même de relancer le service de partage de photos sur Twitter. Cette résurrection n’aura finalement pas lieu. Twitpic : fermé pour la seconde fois, et pour de bon !

La fermeture de Twitpic aura été rocambolesque. Après une première annonce de fermeture, Noah Everett, son fondateur, avait tweeté que « Je suis toujours vivant » pour annoncer l’arrivée d’un mystérieux actionnaire à même de relancer le service de partage de photos sur Twitter. Aujourd’hui, on apprend que cette résurrection n’aura finalement pas lieu, que le service fermera définitivement ses portes le 25 octobre prochain.

Pour expliquer ce retournement de situation, Noah Everett confie que « Nous avons approché une poignée d’acquéreurs potentiels et épuisé toutes les options possibles. Nous étions à peu près certains d’avoir trouvé un nouveau foyer pour Twitpic, mais des conditions acceptables n’ont pas pu être trouvées », et avouant qu’il avait peut-être communiqué un peu trop vite le sauvetage du service.

Au final, les utilisateurs de Twitpic auront gagné un mois supplémentaire pour exporter leurs données et photos.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRéalité virtuelle : une association Facebook-Samsung pour dominer le marché ?
Article suivantApple SIM : ce qu’Apple n’a pas dit lors de sa keynote

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here