Twitter : 500 millions d’utilisateurs !

Selon une étude publiée lundi par Semiocast, le nombre d’utilisateurs du réseau social a passé la barre des 500 millions d’utilisateurs à fin juin.

Le site de microblogging Twitter a atteint le demi-milliard d’utilisateurs fin juin, selon une étude publiée lundi par Semiocast. Avec 141,8 millions d’utilisateurs au 30 juin 2012, les États-Unis arrivent largement en tête des pays adeptes du site de microblogging. Le Brésil arrive en deuxième position avec 41,2 millions d’utilisateurs. Il prend la place du Japon qui passe au troisième rang avec 35 millions d’utilisateurs.

Alors que le Brésil enregistre une croissance de plus de 23% du nombre d’adeptes depuis le début de l’année, le Japon conserve sa deuxième position en termes de nombre de tweets, avec 10,6% du nombre total de tweets publiés, loin derrière les utilisateurs américains qui ont posté 25,8% du nombre total de tweets.

L’étude de Semiocast révèle que Jakarta est la ville la plus active en termes de nombre de tweets publiés. Près de 2,4% des tweets ont été postés depuis la capitale indonésienne, devant Tokyo qui suit de près, alors que Londres arrive en troisième position avec 2% des tweets postés. Paris arrive en 7e position.

Si l’anglais reste le langage le plus utilisé, le japonais reste le deuxième langage le plus pratiqué. Toutefois, il est à relever que l’usage de l’arabe se développe de plus en plus sur Twitter. Elle est désormais la sixième langue du réseau social, alors que Riyad est devenue la 10e ville la plus active.

Le nombre d’utilisateurs en Arabie Saoudite a progressé de 93% en six mois, atteignant les 2,9 millions.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCensure : la Russie va filtrer Internet !
Article suivantPiratage informatique : le faux procès contre internet !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here