Twitter fait une acquisition dans le marketing sur mobile

Twitter annonce le rachat de ZipDial, une entreprise indienne spécialisée dans le marketing sur mobile.

Grâce aux outils proposés par ZipDial, un mobinaute peut par exemple appeler un numéro spécial et raccrocher, ce qui lui permet de ne rien débourser. Il reçoit en réponse des informations ou des offres sur un produit, ou un service par téléphone ou par SMS. Selon le même procédé, il peut également recevoir sur son mobile un contenu posté sur Twitter, par exemple par une star. Les appels sans réponse sont un outil marketing très développé en Inde.

En sachant que l’Inde comptait plus de 900 millions de lignes de téléphonie mobile fin 2014, on comprend parfaitement l’intérêt de Twitter pour ce marché qui dispose d’un fort potentiel de développement. C’est ainsi que Twitter a annoncé le rachat de ZipDial, pour un montant non communiqué. Selon les médias, cette transaction s’élèverait entre 30 à 40 millions de dollars.

« Notre mission première, que renforce cette acquisition, est de permettre à chaque Indien ayant un mobile d’avoir une expérience réussie et pertinente de Twitter », a déclaré Rishi Jaitly, le directeur marketing de Twitter en Inde. Le groupe va reprendre les équipes et les locaux de la société basée à Bangalore, capitale du high-tech dans le pays.

« Nous allons continuer à développer notre plateforme ZipDial existante, et en nous alliant à Twitter, nous avons une opportunité exceptionnelle de développer sur une échelle mondiale tout ce que nous avons construit », a pour sa part déclaré Valerie Wagoner, la directrice générale de ZipDial.

Avec ses marchés en pleine croissance, l’Inde intéresse les grands groupes de technologie. Facebook a par exemple récemment fait l’acquisition d’Eye Labs, un groupe d’analyse de performances d’applications mobiles.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple Pay : Google veut contre-attaquer en rachetant Softcard
Article suivantUn célèbre calligraphe décore le chantier du futur Apple Store de Hangzhou

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here