Twitter vs Facebook : les ados préfèrent tweeter

Selon une étude réalisée par une banque d’affaires américaine, les adolescents américains préféreraient Twitter à Facebook.

C’est la banque d’affaires Piper Jaffray qui a publié ce mardi son étude menée auprès des adolescents américains. Son but est de comprendre le comportement vis-à-vis des réseaux sociaux.

C’est comme cela qu’on découvre que 26% des ados interrogés préfèrent Twitter contre 23% pour Facebook, très loin devant les 4% de Tumblr ou les 3% de Google+.

Mais là où ça devient particulièrement intéressant, c’est que cette même étude, menée en début d’année, montrait que plus de 30% des adolescents préféraient Facebook à Twitter. Cela signifie que Facebook a passablement perdu de sa superbe en quelques mois.

Toutefois, financièrement parlant, les analystes de Piper Jaffray estiment que Facebook présente de meilleures opportunités de financement supplémentaires que son concurrent, notamment grâce à la vidéo et à Instagram, et cela malgré l’évolution de la tendance des goûts des adolescents.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentJailbreak : un cliché pour prouver les avancées sur l’iPhone 5S
Article suivantGalaxy Round : les premières caractéristiques du Galaxy incurvé
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here