Ulcan : des policiers français en Israël pour écouter un hacker

Dans le but d’entendre le hacker franco-israélien Ulcan, des policiers français sont en Israël dans le cadre d’une enquête judiciaire.

D’après une information publiée par l’AFP, Grégory Chelli, alias le hacker Ulcan, a été interrogé en Israël par des policiers français dans le cadre d’une enquête judiciaire. Le hacker franco-israélien s’est librement présenté à l’audition.

Âgé de 32 ans, Ulcan se présente comme un militant sioniste, Ulcan. Il est connu pour avoir lancé le site de tchat en ligne ViolVocal en 2011, un site où ses membres s’adonnent à des canulars téléphoniques, notamment en se faisant passer pour des policiers, dans le but d’obtenir des renseignements.

Il a aussi revendiqué une cyberattaque contre les sites de France Info et France Inter l’automne dernier. Il a rendu les sites inaccessibles en accusant ces médias de « ne respecter ni la présomption d’innocence ni les droits de réponse, et de mentir ou diffamer quand il s’agit des juifs, d’Israël ou de lui ».

Une information judiciaire avait été ouverte contre lui suite à des cyberattaques contre Rue89, puis pour des attaques personnelles à l’encontre du cofondateur de Ru89, Pierre Haski, et un journaliste du site ayant écrit un article sur Ulcan.

Le hacker est aussi suspecté d’avoir fait des canulars téléphoniques qui ont débouché sur des interventions policières aux domiciles de plusieurs journalistes, mais aussi pour d’avoir proféré des menaces de mort à destination du patron d’Orange, Stéphane Richard. Ces faits sont toutefois niés par Grégory Chelli, il accuse des personnes d’avoir copié ses méthodes.

Il est à préciser que le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait déclaré son intention d’évoquer le cas d’Ulcan avec le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou. Il a notamment dit que « ce monsieur qui vit en Israël a commis beaucoup de méfaits. […] Cette personne poursuivie pour des faits graves ne peut pas continuer son activité illicite et dangereuse. »

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentARCEP : 3 opérateurs d’outre-mer perdent leurs fréquences 2G/3G
Article suivantThe Witcher 3 – Wild Hunt : un patch 1.07 qui ne corrige pas tous les problèmes

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here