Un avenir scindé pour Google+ ?

N’ayant jamais véritablement réussi à concurrencer les autres réseaux sociaux, Google Plus pourrait bien finir par se scinder et disparaitre de sa forme actuelle.

C’est en 2011 que Google avait lancé Google Plus, un service qui ambitionnait à devenir le réseau social de référence en concurrençant Facebook. Malheureusement, très rapidement, le service s’est essoufflé.

Ce ne sont pas les différentes tentatives lancées par la firme de Cupertino qui va relancer Google+ vu que regrouper l’ensemble des services en ligne derrière cette bannière n’a en fait que contribué à rendre le service moins compréhensible pour les utilisateurs.

Face à cette désorientation, l’idée de Google semble être de donner enfin une direction précise à son service, en fait plusieurs. À terme, Google+ pourrait en effet disparaitre de sa forme actuelle au profit de plusieurs services dédiés. Alors que Hangouts regroupera toute la communication, deux nouveaux services vont être développés : Photos et Streams.

Comme son nom l’indique, Photos se focalisera sur tout ce qui concerne l’image. Pour ce qui est de Stream, son rôle devrait être de présenter l’actualité sous forme d’un fil, ce qui se rapproche finalement le plus d’un réseau social. Ces deux services ont d’ores et déjà été placés sous la responsabilité de Bradley Horowitz, l’actuel vice-président en charge de Google+.

Et avenir scindé pour Google+ n’est pour le moment qu’une supposition sur la base de la création de ces nouveaux services distincts. Il est certain que la conférence I/O prévue les 28 et 29 mai prochain sera l’occasion d’en apprendre plus à ce sujet.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple Pay : déjà plusieurs millions d’euros de fraudes
Article suivantCérès : la sonde Dawn va pouvoir donner des réponses

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here