Un bol quotidien de quinoa peut réduire le risque de décès prématuré de 17%

Selon une étude scientifique, manger quotidiennement un bol de quinoa peut réduire le risque de décès prématuré de 17%.

Une étude de la Harvard Public School of Health publiée dans la revue BMC Medicine révèle que manger un bol de graines de quinoa entières par jour réduit de 17% les risques de décès prématuré dû au cancer, aux maladies cardiovasculaires, aux maladies respiratoires et au diabète.

Pour cette étude, les scientifiques ont étudié plus de 367 000 personnes dans huit pays d’Amérique latine. Ils ont constaté que ceux qui ont mangé environ 34 g de grains entiers par 1000 kcal par jour ont réduit leur risque de décès prématuré de 17%. Les résultats sont restés inchangés par rapport à l’âge, au tabagisme, à l’indice de masse corporelle et à l’activité physique.

En fait, cette étude révèle que tous les grains entiers, tels que le blé et l’avoine, sont bénéfiques pour conjurer les maladies et préserver la santé, parce qu’ils sont riches en antioxydants, minéraux et fibres alimentaires. « Notre étude indique que l’apport de tous les grains et toutes les fibres de céréales peuvent réduire le risque de mortalité causé par des maladies chroniques telles que le cancer, les maladies cardiaques, le diabète et les maladies respiratoires », explique le Dr Lu Qi, le responsable de cette étude.

« Nos résultats devraient motiver de futures études et des essais cliniques pour expérimenter davantage le bienfait des grains entiers et les éventuels éléments efficaces tels que les fibres et autres nutriments », ajoute-t-il.

Une forte consommation de grains entiers a été associée à une réduction de 11% des risques de décès par maladies respiratoires, de 40% par diabète et de 15% à cause du cancer.

Les grains entiers, avec le son et le germe, contiennent 25% de plus de protéines que les céréales raffinées, telles que celles utilisées dans la farine blanche, les pâtes et le riz blanc. Des études antérieures ont montré que les grains entiers peuvent augmenter la densité minérale osseuse, abaisser la tension artérielle, promouvoir les bactéries de l’intestin et réduire le risque de diabète.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTrop dormir augmente le risque de mourir prématurément
Article suivantUne super-salamandre terrorisait la Terre il y a 220 millions d’années

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here