Un clavier n’est plus nécessaire pour Google Docs grâce à la saisie vocale

Avec l’ajout de la saisie vocale à la suite bureautique Google Docs, il n’est désormais plus nécessaire d’utiliser un clavier. Dicter un texte suffit pour qu’il soit saisi.

Si vous n’êtes pas doué avec vos dix doigts pour saisir un texte, optez pour Google Docs. La suite bureautique embarque désormais la saisie vocale, ce qui signifie qu’il suffit de lui dicter un texte pour qu’il soit automatiquement retranscrit. Cette nouvelle fonctionnalité est dès à présent disponible au travers d’une mise à jour.

Le plus intéressant dans cette nouvelle saisie vocale pour Google Docs, c’est que la fonctionnalité est disponible en plusieurs langues, notamment le français. Le seul bémol est que cet outil n’est disponible que pour autant que l’on accède à Google Docs au travers du navigateur Chrome. Pour utiliser la saisie vocale dans Google Docs, rien de plus simple. Il suffit de passer par l’onglet « Outils » et de sélectionner « Saisie vocale ».

Tout aussi intéressant, un dispositif permet aussi de mettre vocalement en forme son texte, par exemple en gras ou en italique, ou de faire de l’édition, comme du copier/coller. Malheureusement, ces commandes ne sont pour le moment disponibles qu’en anglais.

Les premiers tests de la saisie vocale dans Google Docs sont plutôt convaincants. L’outil fonctionne même à une vitesse de dictée soutenue. Il faut tout de même rester relativement prudent avec le résultat, il arrive que certains mots manquent à l’appel ou que certaines répétitions bizarroïdes fassent leur apparition. Il n’en demeure pas moins que cette fonctionnalité peut s’avérer très utile pour toutes les personnes qui veulent se passer d’un clavier pour saisir du texte.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’ISS devrait bientôt tester des structures gonflables
Article suivantLa NASA nous fait découvrir les incroyables reliefs de Pluton

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here