Un gigantesque trou noir qui remet en cause les théories d’astrophysique

La découverte d’un trou noir, d’une masse 12 milliards de fois supérieure à celle de notre Soleil, remet en cause les théories d’astrophysique actuelles.

Les trous noirs sont des objets de l’espace si massifs que leur gravité absorbe tout, y compris la lumière. Paradoxalement, pour les découvrir, les chercheurs utilisent le quasar, c’est-à-dire la lumière et l’énergie de la matière qui l’entoure, condensée et accélérée vers le puits de gravité du trou noir.

C’est de cette façon que SDSS J0100+2802 a été découvert, un trou noir supermassif situé à une distance de 12,8 milliards d’années-lumière de la Terre. Sa masse est 12 milliards de fois supérieures à celle de notre Soleil. Les scientifiques datent son apparition à 875 millions d’années après la naissance de l’Univers.

« C’est le plus gros monstre jamais observé en terme de luminosité », explique Avi Loeb, le responsable du département d’astronomie d’Harvard.

Xue-Bing Wu, de l’université de Pékin et principal auteur de l’étude, s’interroge : « Comment est-ce possible qu’un trou noir aussi énorme puisse exister en si peu de temps ? ».

En effet, la découverte de ce trou noir particulièrement massif et plutôt jeune par rapport au Big Bang originel surprend et intrigue la communauté scientifique. En fait, par ses caractéristiques, SDSS J0100+2802 remet en cause les théories d’astrophysique actuelles qui expliquent la croissance de ces « monstres ».

« Difficile à interpréter avec les théories actuelles », confirme Fuyan Bian, de l’Australian National University et co-auteur de l’article paru dans la revue Nature.

Tags

Articles similaires

3 commentaires

  1. La théorie dominante est qu’il n’y a eu qu’un seul bigbang.

    Dans le cas contraire, ce trou noir pouvait exister avant le bigbang qui nous concerne. On pourrait même supposer que ce trou noir a grossi tout en se contractant depuis jusqu’à former un autre bigbang quand la quantité maximale possible de matière a été atteinte.

  2. Un trou noir est bien une étoile qui a éjecté sa matière dans un sursaut gamma avant de s’effondrer sur elle-même non ?
    Pourtant il y avait des étoiles 1 milliard d’années après le big bang et je ne vois pas pourquoi certaines d’entre elles ne se seraient pas transformées en trou noir à cette époque. Enfin, je ne suis pas scientifique et je peux me tromper…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité