Un weekend qui a été synonyme de ruée sur le nouvel iPhone 6S

C’est vendredi dernier, le 25 septembre, que la commercialisation du nouvel iPhone 6S a débuté. Cela signifie que le weekend dernier a été synonyme de ruée vers le nouveau smartphone d’Apple.

C’est à partir du 25 septembre, vendredi dernier, qu’Apple a lancé la commercialisation des nouveaux iPhone 6S et iPhone 6S Plus, un lancement qui s’est fait dans les Apple Store du monde entier, de Sydney à San Francisco, en passant par Paris, Londres et New York.

L’arrivée de ce nouveau smartphone est l’occasion, pour tous les fans de la marque à la pomme, de faire l’acquisition d’un appareil doté d’une caméra améliorée et de la technologie d’écran 3D Touch.

En fait, le principal attrait du nouvel iPhone 6S pour les acheteurs n’est pas technologique. Il s’agit de la nouvelle couleur « or rose ».

Selon l’analyste Daniel Ives de FBR Capital Markets, cette nouvelle teinte représenterait plus du tiers des ventes d’iPhone 6S et 6S Plus.

Comme tous les lancements d’un nouveau modèle d’iPhone, celui de l’iPhone 6S a suscité un certain engouement. Pour certains observateurs, la cohue a tout de même été moins frénétique que d’habitude, notamment dans l’Apple Store de San Francisco. Cela ne signifie en rien une quelconque baisse des ventes, car il est parfaitement possible que de très nombreux clients aient privilégiés de commander en ligne le nouvel iPhone.

Cela n’a d’ailleurs pas empêché la boutique de San Francisco de vivre un moment de grosse effervescence, lorsque Tim Cook, le PDG d’Apple, a fait une visite surprise, suscitant des acclamations de la part des employés et des clients.

Selon les analystes, Apple devrait vendre entre 12 millions et 13 millions d’iPhone 6S au cours de sa première semaine de commercialisation, c’est-à-dire plus que les 10 millions d’iPhone 6 vendu l’année dernière sur la même période.

Pour l’anecdote, il est bon de souligner que l’un des premiers acheteurs d’un iPhone 6S a été Lucy, un robot commandé à distance par Lucy Kelly, depuis chez elle.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUn dinosaure herbivore vivait en Alaska il y a 69 millions d’années
Article suivantLa NASA soit annoncer une découverte majeure au sujet de Mars

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here