Une clé USB peut instantanément tuer votre PC, votre smartphone ou votre télévision

Un pirate russe a conçu une clé USB capable d’instantanément tuer l’appareil sur lequel on branche le dispositif.

Que cela soit un ordinateur, un smartphone, un téléviseur, une tablette ou n’importe quel autre appareil équipé d’un port USB, ils peuvent tous être instantanément tué si on leur branche la clé USB tueuse conçue par un pirate russe.

Le hacker à l’origine de cette clé USB tueuse se fait appeler Dark Purple. Le dispositif qu’il a conçu peut instantanément détruire l’appareil quel on le branche.

Pour s’en convaincre, il suffit de visionner la courte vidéo de démonstration. Les images sont claires, il suffit de brancher la clé USB pour que l’appareil visé soit tué en quelques secondes. Comme le prouve la séquence vidéo, il est par la suite impossible de faire redémarrer l’appareil, comme si ses circuits étaient hors d’usage.

En fait, c’est bien ce qui s’est passé vu que la clé tueuse envoie une tension de 220 volts à travers le port USB, de quoi griller une grande partie de l’électronique de l’appareil sur lequel le dispositif est connecté.

Comme l’écrit Dark Purple sur son blog, son but est de « tester des prototypes de périphériques capables d’exécuter une seule fonction : détruire des ordinateurs ».

Le pirate précise aussi que remplacer la carte-mère devrait suffire à réparer l’ordinateur, qu’il y a peu de chance que les données du disque dur soient endommagées. Par contre, pour un smartphone, tout serait perdu !

Comment se protéger d’une telle menace ? Simplement en ne branchant aucun dispositif inconnu.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 4]
PARTAGER
Article précédentPersonne n’utilise le Centre de notification de Chrome, alors Google va le supprimer
Article suivantEuronews : Taboola devient son partenaire exclusif pour monétiser ses contenus

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here