Accueil » Science » Une grenouille capable de changer la structure de sa peau

Une grenouille capable de changer la structure de sa peau

[VIDÉO] Alors que l’on connait certains qui sont capables de changer de couleur de peau, une grenouille les dépasse tous en étant capable de changer la structure de sa peau.

À l’instar des caméléons, on sait que parfaitement que certains reptiles sont capables de changer de couleur de peau. Mais aucun n’arrive à la cheville de la Pristimantis mutabilis, une petite grenouille découverte dans la réserve de Las Gralarias, en Équateur.

Cette grenouille a en effet la capacité de transformer la structure de sa peau en quelques minutes, comme bon lui semble.

Ce sont Tim et Katherine Krynak, scientifiques de la Case Western Reserve University, qui ont pu observer ce spécimen pour la première fois en 2006. Ils lui avaient alors donné le nom de grenouille « punk rockeuse » en raison de la texture de sa peau qui est hérissée d’une multitude de piquants. « woah, c’est quelque chose de différent », se rappelle Katherine Krynak. À l’époque, ils pensaient que c’était une nouvelle espèce, mais sans en avoir la certitude.

Ce n’est que trois ans plus tard, en 2009, qu’ils réussissent à observer un nouveau spécimen et à le capturer. Il mesurait 2,5 centimètres et avait été placé dans un petit récipient.
En découvrant le matin suivant que sa peau était devenue lisse, Katherine Krynak a tout d’abord pensé qu’ils avaient attrapé le mauvais batracien. « Nous étions tellement déçus parce que cela nous avait pris des années pour en trouver une autre ».

C’est en regardant de plus près qu’ils ont tout d’un coup constaté que sa peau épineuse était revenue : « Nous étions tous deux sous le choc ! ».
Ils ont alors décidé d’observer la métamorphose en direct. C’est ainsi que les deux scientifiques ont découvert que la petite grenouille pouvait changer sa peau, d’épineuse à lisse, en l’espace de 330 secondes.

« C’est une rareté. Nous n’avions jamais observé des changements si notables de texture chez des reptiles », souligne le biologiste Juan Guyasamin, à la tête de l’équipe.

Jusqu’à présent, seulement sept spécimens de Pristimantis mutabilis ont été observés. Cette espèce devrait être « assez commune » selon les chercheurs. « C’est surprenant de pouvoir encore découvrir des animaux totalement nouveaux », s’est réjoui M. Guyasamin.

Il n’a pas tort vu que durant cette étude, une autre grenouille apparentée à la première a été découverte : la Primates sobetes. Elle serait aussi capable de changer la texture de sa peau.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

C'est près de Charata, en Argentine, qu'une météorite de 34 tonnes a été retrouvée

Argentine : découverte d’une météorite de 34 tonnes à Charata

C’est une nouvelle fois dans la région de Chaco qu’une grosse météorite a été retrouvée. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *