Une incroyable image de 167 millions de pixels de la Voie Lactée

Grâce à l’observatoire spatial européen, il est littéralement possible d’avoir la tête dans les étoiles simplement en regardant une image. Il faut dire qu’elle fait 167 millions de pixels et qu’elle représente la Voie Lactée.

Si vous avez des doutes que la Voie Lactée est incroyablement belle à voire, il vous suffit de regarder cette image que nous propose l’observatoire spatial européen (ESO). Avec ses 167 millions de pixels, l’image montrant une grande partie de notre galaxie est très riche en détail, elle montre même son centre galactique. Avec une image d’une telle qualité, avoir la tête dans les étoiles n’est pas un euphémisme.

Avec sa forme en spirale, la Voie Lactée n’est pas facile à représenter. Il a fallu du temps à l’ESO pour obtenir ce résultat. Mais on ne va pas se plaindre, l’image en vaut vraiment la peine avec ses millions d’étoiles à la portée d’un simple clic.

Pour avoir la tête dans les étoiles, rien de plus simple. Il suffit d’accéder à l’image, puis de jouer de la souris pour se déplacer. Il est aussi possible de zoomer/dézoomer sur les éléments particuliers de son choix

Cette image est bien évidemment de résultat d’un assemblage, une image composite réalisée en fusionnant des données de plusieurs captures. L’essentiel provient de l’APEX, le télescope de sondage de l’Atacama (Atacama Pathfinder EXperiment telescope). Cette image de l’ESO est en fait le résultat du vaste sondage de notre Galaxie (ATLASGAL) entrepris au moyen du télescope APEX, la toute première cartographie de l’ensemble du plan galactique visible depuis l’hémisphère sud prise à des longueurs d’onde millimétriques (entre l’infrarouge et le domaine radio).

voie-lactee

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHalte aux attaques DDoS : Google veut protéger les sites d’information
Article suivantVous avez dit bissextile, qu’est-ce qu’une année bissextile ?

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here