Une percée synonyme de la fin de la calvitie masculine

Des chercheurs américains affirment avoir fait une percée qui pourrait signifier la fin de la calvitie masculine.

La calvitie masculine est un problème qui affecte la moitié des hommes âgés de plus de 50 ans. Ce problème pourrait avoir trouvé sa solution, c’est en tout cas ce qu’affirment des chercheurs de l’Institut de recherche médicale Sanford-Burnham à Orlando, en Floride.

L’idée de base est de fabriquer des cellules épithéliales, ces cellules qui forment l’épithélium, ce tissu qui recouvre toutes les surfaces de notre corps et qui est à l’origine de la pousse des follicules pileux, entre autres les cheveux. Si le principe fonctionne, le problème était que les cellules épithéliales deviennent moins efficaces lorsqu’elles sont multipliées.

Pour contourner le problème, les chercheurs ont produit des cellules épithéliales à partir de cellules souches. Cette technique a déjà abouti à des résultats positifs sur des rats.

« Notre méthode de cellules souches fournit une source illimitée de cellules du patient pour une transplantation et n’est pas limitée par la disponibilité des follicules pileux existants », explique Alexey Terskikh, professeur agrégé à Sanford-Burnham. Désormais, il espère que sa procédure puisse conduire à des greffes de cheveux plus efficaces chez les humains.

Il ajoute que « Notre prochaine étape va être de transplanter de telles cellules chez les humains ».

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker