Une vidéo pour découvrir l’incroyable puissance d’un canon à vortex

Le canon à vortex n’a pas de projectile, cela ne l’empêche pas d’avoir une incroyable puissance.

Le principe du fonctionnement du canon à vortex est d’envoyer de l’air grâce à une explosion. C’est en mélangeant de l’oxygène et de l’acétylène dans une chambre au bout du canon, puis en lui donnant une étincelle au moment du tir que l’air est propulsé sous pression à travers un long tube de métal. Mais comme l’air contre les parois voyage moins vite que celui au centre, cette différence de vitesse entraîne une chute de pression qui condense les gouttes d’eau et fait apparaitre le vortex, ce nuage en forme de donut.

Comme le montre cette vidéo, la puissance de ce canon à vortex est impressionnante. Pour le prouver, des Britanniques ont décidé de mettre le canon au défi de la fable des Trois Petits Cochons.

Face à la puissance du canon à vortex, la maison en paille ne fait clairement pas le poids. La maison en bois ne résiste guère mieux en étant soufflée et renversée. Même la maison en brique ne résiste pas à la bourrasque du canon.

Il faut dire que le vortex se déplace à une vitesse proche des 300 km/h. L’armée américaine a même envisagé de l’utiliser en tant qu’arme non létale, avant d’abandonner l’idée en 1998.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle : le Chromecast devient autonome
Article suivantDétection d’astéroïde : tout le monde peut aider la NASA

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here