US 708 : une étoile qui se déplace à 1200 kilomètres à la seconde

En se déplaçant à de 1200 kilomètres par seconde, l’étoile US 708 est l’étoile la plus rapide de la Voie lactée.

Découverte il y a près de dix ans, l’étoile US 708 refait parler d’elle alors que les astronomes qui la suivent annoncent qu’elle se déplace à 1200 kilomètres à la seconde, ce qui fait d’elle l’astre le plus rapide en son genre dans toute la Voie lactée.

« À ce train, vous pouvez voyager de la Terre à la Lune en seulement cinq minutes », explique Eugene Magnier, un astronome à l’université d’Hawaï.

Alors que les autres étoiles de la Voie lactée se déplacent généralement à quelques centaines de kilomètres par seconde, cette vitesse est disproportionnée. C’est pour cette raison que les astronomes estiment qu’US 708 pourraient échapper à l’emprise gravitationnelle de la galaxie d’ici 25 millions d’années.

Selon l’article publié dans la revue Science, US 708 est une étoile plutôt ordinaire, composée principalement d’hélium, qui faisait autrefois partie d’un système binaire. Ce serait l’explosion de la naine blanche qui l’accompagnait qui expliquerait son hypervitesse actuelle.

C’est cette même hypervitesse qui fait dire aux scientifiques que cette étoile pourrait finir par se libérer de la Voie lactée. Une fois expulsée, US 708 deviendrait alors une étoile orpheline parmi la multitude d’autres étoiles du même genre présentent dans l’univers.

Plusieurs autres astres destinés à quitter la galaxie ont déjà été observés auparavant. US 708 se différencie des autres cas du fait que sa fuite est engendrée par une supernova alors que c’est habituellement un rapprochement du trou noir au centre de la Voie Lactée qui provoque l’expulsion.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGalaxy S6 : une version waterproof dans le pipeline
Article suivantDes nanocristaux permettent au caméléon de changer rapidement de couleur

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here