USA : renforcement de la sécurité informatique

C’est en signant un décret que Barack Obama a décidé le renforcement la sécurité informatique des infrastructures américaines.

C’est face à la menace « grandissante » d’attaques informatiques contre les infrastructures américaines que l’actuel pensionnaire de la Maison-Blanche a signé un décret dans ce sens. Il faut dire que cette signature intervient quelques jours à peine après une attaque de pirates informatiques qui a visé des entreprises et médias américains.

« L’Amérique doit répondre à la menace grandissante des attaques informatiques. […]. J’ai signé aujourd’hui un nouveau décret qui renforcera nos défenses contre les attaques informatiques en augmentant le partage d’informations, et en développant des normes destinées à protéger notre sécurité nationale, nos emplois, et notre vie privée », a expliqué Barack Obama lors de son discours sur l’état de l’Union, mardi soir au Congrès.

Concrètement, le Congrès devra adopter des lois en conséquence, mais par son décret, le Président des États-Unis incite notamment les entreprises à partager leurs informations, y compris classifié. Le texte vise surtout à protéger les systèmes et les entreprises qu’une attaque informatique pourrait affaiblir, et par ricochet la sécurité nationale.

Pour sa part, l’Union Américaine des Libertés Civiques (ACLU) a pour le moment accueilli positivement ce décret en annonçant tout de même : « Il n’affecte pas négativement les libertés civiles, mais nous allons travailler avec le gouvernement pour nous assurer que le diable ne se cache pas dans les détails ! ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentZero Forfait : un MVNO qui relance la guerre des tarifs
Article suivantiWatch vs Galaxy Watch : une guerre de la montre intelligente en perspective ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here