Que va faire Orange avec Coffee Poke ?

Alors qu’Orange faisait partie des clients de l’application de discussion informelle en entreprise Coffee Poke, l’opérateur vient de racheter le code source de l’application.

Orange vient de racheter le code source de l’application de discussion informelle en entreprise Coffee Poke, une sorte de réseau social interne, c’est ce que viennent d’annoncer Antoine Pic et Evrard Larousse, les cofondateurs de CoffeePoke.

Comme ils l’expliquent, Orange faisait partie des tout premiers clients du service. Au fil du temps, l’opérateur a proposé de faire participer ses développeurs au projet, ce qui a conduit « à une acquisition qui s’est faite naturellement ».

Alors qu’Antoine Pic et Evrard Larousse se retrouvent désormais salariés, Orange compte certainement faire vivre Coffee Poke en interne, pour ces propres besoins. Mais selon l’évolution du produit, rien n’empêche non plus que la solution ne soit pas, par la suite, proposée à d’autres entreprises sur la base d’une application BtoB, seul l’avenir nous le dira.

Orange fait l'acquisition du réseau social interne français Coffee Poke
Orange fait l’acquisition du réseau social interne français Coffee Poke

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentInformatique : 41 000 chômeurs demandeurs en juin 2014
Article suivant51 réseaux de 19 autres fournisseurs ciblés par un vol de monnaie virtuelle

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here