Vaste escroquerie autour d’Apple Pay

Bien que la sécurité d’Apple Pay ne soit pas en cause, le système de paiements électroniques d’Apple est au cœur d’une vaste escroquerie aux données bancaires.

Le système de paiements électroniques est au cœur d’une vaste escroquerie aux données bancaires. Ce n’est pas la sécurité du service en lui-même qui est remise en cause, mais la facilité avec laquelle certaines banques autorisent l’utilisation des données de leurs clients sur le système de paiement.

D’abord rapporté par The Guardian, puis par le Wall Street Journal, cette escroquerie pourrait déjà avoir engendré plusieurs millions de dollars de perte. Selon l’une des sources citées, certains établissements bancaires concernés auraient déjà pris des mesures pour réviser leurs procédures de sécurité.

Alors que les données bancaires ont été volées lors des récents piratages massifs des grandes chaînes américaines, Target et Home Depot notamment, elles sont ensuite utilisées par des pirates pour faire des paiements via Apple Pay.

L’ironie de cette affaire est que quatre cas sur cinq concernent une escroquerie qui cible l’un des propres magasins d’Apple, des boutiques qui acceptent bien évidemment Apple Pay et qui proposent des produits plus chers que les autres enseignes acceptant le service de paiement, donc plus rentable pour les fraudeurs.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe Projet Ara se prépare à révolutionner l’industrie du smartphone
Article suivantVers une alliance française autour de la révolution numérique ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here