Viber : cible d’une cyberattaque syrienne

La messagerie mobile Viber a été la cible d’une cyberattaque revendiquée par l’Armée Electronique Syrienne.

Notamment connu pour avoir piraté le site du Financial Times, le compte Twitter du site satirique américain The Onion ou encore d’autres services informatiques dans le monde, le groupe de pirates informatiques s’identifiant comme étant l’Armée Electronique Syrienne (SEA) s’en est pris au service de messagerie mobile Viber.

Soutenant le régime de Bachar el-Assad, les pirates de la SEA s’en sont pris à Viber, car ils se disent convaincu de sa connivence avec Israël pour espionner ses utilisateurs.

L’attaque ne semble pas avoir fait trop de dégâts, les hackers ayant juste réussi a défacer le site de Viber pour y afficher un message. Aucune des données sensibles des utilisateurs n’aurait été exposée ou piratées affirme de son côté Viber.

Tags

0 thoughts on “Viber : cible d’une cyberattaque syrienne”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.