Viber fait un pas en direction des réseaux sociaux

En s’enrichissant d’une fonction de chat public, l’application de messagerie Viber fait un pas vers des fonctionnalités similaires à celles d’un réseau social.

À l’instar de ce que propose Facebook, la partie réseau social et messagerie est normalement séparée. De son côté, l’application de messagerie Viber semble vouloir appliquer la méthode inverse en enrichissant ses fonctionnalités avec un chat public, un service qui s’apparente typiquement à ce que fait un réseau social.

Grâce à ce chat public, les utilisateurs de Viber peuvent désormais publier des messages à l’intention du monde entier, et non plus uniquement à son cercle d’amis.

L’idée de Viber est bien évidemment de se démarquer de la concurrence, mais aussi de permettre à ses utilisateurs de plus s’investir dans ses services, notamment pour communiquer à plus grande échelle. C’est ainsi que pour le lancement de cette fonctionnalité, des célébrités telles que Perez Hilton, Tyler Oakley, Pixie Lott, DJ Paul van Dyk, etc. ont participé.

À l’occasion de deux événements, organisés à New York et à Londres, Viber précise que ce chat public est disponible à partir de la version 5.0 de l’application pour Android. Un utilisateur qui veut utiliser cette fonctionnalité n’a qu’à sélectionner chat public, puis choisir l’icône en forme de boussole pour trouver la liste de tous les chats publics disponibles, qu’il est bien évidemment possible de suivre.

Talmon Marco, CEO de Viber, explique que « Généralement, nous recherchons des personnes qui peuvent créer des discussions intéressantes, pas seulement des célébrités, mais aussi des chauffeurs de taxi, des blogueurs ».

Le service est pour le moment en version bêta et n’est de ce fait pas encore totalement débridé. De ce fait, pour ceux qui se sentent déjà motivés par le chat public, ils peuvent déjà y participer en envoyant à publicchats@viber.com.

Talmon Marco précise par ailleurs que l’idée n’est pas de proposer de la publicité sur le chat public. « Il s’agit juste de proposer d’autres contenus sur Viber. Il y n’aura aucune publicité ». Il précise tout de même que « Bien sûr, vous pouvez mettre une annonce si vous voulez pour, disons, Coca-Cola. Mais c’est votre contenu, votre chat, et nous n’allons jamais introduire quelque chose dans votre contenu ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTechwire : Facebook veut se positionner comme source d’information
Article suivantWal-Mart s’est fait escroqué pour vendre des PS4 90 dollars !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here