La vidéo de mise à mort d’une pastèque captive le web

Un événement a créé le buzz ce weekend. Il a été suivi en direct par plus de 700 000 personnes alors que la vidéo a été vue par plus de 9 millions d’internautes. Quel est cet événement qui a captivé autant de monde ? La mise à mort de Giselle la Pastèque.

La mise à mort de Giselle la Pastèque est l’œuvre du site Buzzfeed. Pendant 45 minutes, deux employés du site ont lentement fait agoniser la pastèque en lui enfilant des élastiques jusqu’à ce qu’elle explose.

En fait, il s’agit d’un buzz savamment orchestré pour attirer de l’audience. Alors que les diffusions en direct sur le web sont plutôt l’œuvre de l’application Périscope, Facebook doit refaire son retard sur ce marché. C’est pour cette raison que la diffusion de la mise à mort de cette pauvre pastèque s’est faite sur le réseau social. L’enjeu de cette diffusion est de séduire des internautes sur le créneau de plus en plus populaire de la diffusion en direct sur le web.

Les enjeux sont si énormes que les protagonistes n’hésitent pas à payer pour cela. Ainsi, il n’y a pas longtemps, Fidji Simo, une des responsables de Facebook Live, déclarait que « la vidéo en direct est une évolution naturelle » de la stratégie visant à offrir toujours plus de contenus aux utilisateurs. Elle avait ajouté « c’est à la fois complémentaire avec la télévision et un moyen pour les gens d’avoir un angle différent ». Le plus intéressant est certainement qu’elle a aussi déclaré que « Nous travaillons avec quelques partenaires, et dans certains cas, cela inclut un « incentive financier » », ce qui signifie que le réseau social rémunère des médias pour profiter de la diffusion des événements qu’ils organisent.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUne annonce de Manuel Valls pour faire passer la pilule du projet de loi El Khomri ?
Article suivantSpaceX réussit à récupérer Falcon 9 et laisse l’Europe derrière
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here