Vie privée : création de l’Observatoire des libertés et du numérique

Sensibiliser et informer au sujet de la protection des données personnelles, c’est le but de l’Observatoire des libertés et du numérique.

Créé à l’initiative de plusieurs syndicats et associations, le nouvel Observatoire des Libertés et du numérique (OLN) veut pouvoir sensibiliser et informer au sujet de la protection des données personnelles.

Né d’une idée partagée par plusieurs syndicats et associations, dont la Ligue des droits de l’Homme, le nouvel Observatoire des Libertés et du numérique (OLN) a pour but de sensibiliser et informer au sujet de la protection des données personnelles afin d’éviter les dérives.

Alors que la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) veille déjà aux questions d’identité numérique ou de protection de la vie privée en France, ce nouvel Observatoire des Libertés et du numérique ne se présente pas comme une substitution à l’autorité de contrôle, mais plutôt comme un complément.

Comme l’explique Maryse Artiguelong, secrétaire générale adjointe de la Ligue des droits de l’Homme, le but de l’OLN sera de « vigilant et se mobiliser pour que la vie privée des citoyens soit protégée ».

Alors que les pratiques de la NSA sont toujours au cœur de l’activité numérique, cet Observatoire des Libertés et du numérique n’a plus qu’à entrer dans le vif du sujet en France alors que la loi de programmation militaire ou le projet de géolocalisation policière des objets connectés ont déjà donné lieu à plusieurs débats au sujet de la protection de la vie privée des Français.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNexus 5 : un modèle rouge à partir de ce mardi ?
Article suivantQu’est-ce qu’un navigateur ?
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here