Vie privée : gommé son passé numérique, pourrons-nous aussi le faire ?

L’insouciance de la jeunesse nous pousse souvent à publier tout et n’importe quoi sur internet. Heureusement, une nouvelle loi californienne va permettre aux adolescents de gommer leurs publications embarrassantes. Est-ce qu’une telle loi arriver un jour en Europe ?

Lorsqu’on est jeune et insouciant, on a tendance à publier tout et n’importe quoi sur nos pages personnelles et sur les réseaux sociaux, avec des photos ou commentaires qui peuvent devenir embarrassants par la suite. En adoptant la « loi-gomme », la Californie fait œuvre de pionnier en permettant aux jeunes de moins de 18 ans retirer, ou d’exiger le retrait, d’un contenu ou d’une information téléchargés sur un site internet ou une application.

Cette loi entrera en vigueur le 1er janvier 2015, ce qui laisse le temps aux sites internet concernés de s’adapter en conséquence.

Il est certain que cette loi va compliquer encore un peu plus la tâche des sites internet qui doivent déjà jongler avec de multiples législations locales ou régionales. Pourtant, cela ne doit pas être si compliqué que cela vu que les réseaux sociaux Twitter et Facebook proposent déjà cette fonctionnalité sur leurs sites.

La question qui se pose est de savoir pourquoi ne pas généraliser cette loi au monde entier ? Ou, pour protéger les susceptibilités de certains politiques, pourquoi ces politiques ne font pas le même genre de proposition en Europe ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 5S « or » : Samsung va répliquer avec un Galaxy S4 « or » !
Article suivantApple : les « gaffes » de l’application Plans refont parler d’elles
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here