Vigilance avec votre laptop Lenovo, le fabriquant vous espionne !

Depuis près de deux ans, date du dévoilement d’Edward Snowden, le phénomène de l’espionnage du web est devenu très polémique. La surveillance de nos ordinateurs n’est plus l’exclusivité de la NSA car il paraitrait que nos manipulations sur nos machines sont également surveillées par la firme chinoise Lenovo.

Un programme installant des défauts aidants au fabricant de récupérer nos informations personnelles

L’entreprise chinoise, deuxième mondial dans la confection de PC dès 2014 suivrait les pas de la NSA. En effet, Un adware permet à la firme chinoise de contrôler toutes vos actions sur internet, surtout avec les ordinateurs fabriqués dans la période allant du mois d’août au mois de décembre 2014.

Un adware ou Publiciel, pour ceux qui ne savent pas, est un programme de pub qui facilite l’affichage de publicités. Lenovo intègre un, nommé « Superfish » dans son PC, permettant le défilement sans arrêt des pages publicitaires sur notre ordinateur dès que l’on active la connexion internet. Nos centres d’intérêt constituent la base de ces publicités.

Beaucoup se questionne sur la faisabilité ?

Pour savoir les pubs qui accrochent aux gens, l’entreprise chinoise suit tous nos mouvements sur internet en enregistrant ce que nous préférons le plus grâce à son adware.

La déception est totale chez les consommateurs produits Lenovo, car il s’y ajoute que plusieurs défaillances de sécurité, causées par ce Publiciel, profiteraient à d’autres espions sur nos PC. Le plus alarmant c’est que Lenovo confirme l’existence de ces défauts et précise qu’une des failles facilitait aux espions d’avoir la main sur tous les échanges cryptés et privés des clients.

Pour supprimer « Superfish » Lenovo met en ligne un tutoriel

Abordé sur ce sujet par beaucoup de sites internet, Lenovo gardait le silence, c’est seulement ce jeudi que la firme a reconnu les faits et êtres désolée de « cette perturbation ». Heureusement pour ceux qui ont leurs PC entre août 2014 et janvier 2015, vous avez la possibilité de repérer le programme et de le supprimer.

C’est pourquoi Lenovo a lancé sur internet un tutoriel facilitant aux personnes le repérage du programme « Superfish » et éventuellement sa suppression du PC. Cette option constituera sûrement une bouffée d’oxygène sur la renommée du second fabricant de PC au monde.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBrevet : des lunettes de réalité virtuelle signées Apple ?
Article suivantModern Family – Saison 6 : un épisode entièrement consacré à Apple

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

2 Commentaires

  1. Sur le fond, il convient quand même de préciser que ça concerne Windows pré-installé sur ces PC et tablettes.

    Avec un bon antivirus+firewall, je suppose que cet adware a été identifié et neutralisé par la plupart des utilisateurs avisés (pour ma part j’ai Avira, Comodo Security Suite et Sandboxie – gratuits – + UAC activé sur Seven: un vrai Fort Knox).

    Sont idiots quand même chez Lenovo: ils s’imaginaient que leurs magouilles passeraient inaperçues ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here