Vine : une première bougie en forme de vidéo

Quoi de mieux qu’une vidéo pour célébrer l’anniversaire d’un service de microvidéos, c’est ce que propose Vine pour célébrer son premier anniversaire.

Alors que le rachat de Vine par Twitter date de fin 2012, c’est le 24 janvier 2013 que l’application Vine pour iOS a été publiée, suivie en juin par celle pour Android et en novembre pour Windows Phone. De fait, ce vendredi 24 janvier 2014 correspond au premier anniversaire de l’application Vine.

Histoire de célébrer dignement son premier anniversaire, Vine propose une compilation de 200 vidéos populaires sur le mini-site « A Year on Vine ». Alors que les microvidéos de Vine ne peuvent pas dépasser les 6 secondes, ce clip d’anniversaire dure 18 minutes d’humour, d’émotion et de grand n’importe quoi.

Grâce au nouveau TV mode de Vine, il est possible de visionner cette compilation dans son intégralité ou vidéo par vidéo.
Surtout, il ne faut pas oublier de souhaiter bon anniversaire à Vine !

Vine fête son premier anniversaire avec une compilation de vidéos
Vine fête son premier anniversaire avec une compilation de vidéos

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBouygues Telecom : quelles raisons à un nouveau weekend de surf illimité ?
Article suivantHP : la page Palm est définitivement tournée

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here