Violation de brevets : Apple doit payer 533 millions de dollars

Pour avoir utilisé des technologies brevetées par Smartflash, Apple vient d’être condamné à payer 533 millions de dollars.

Sans produire aucun appareil, la société Smartflash est spécialisée dans le dépôt de propriétés intellectuelles et commercialise ses brevets sous forme de licences. Son business model repose aussi sur les poursuites judiciaires, comme l’entreprise l’a fait contre Apple.

C’est en 2013 que Smartflash a en effet porté plainte contre Apple pour la violation de plusieurs de ses brevets pour iTunes et son App Store. Les six brevets en question concernent des technologies de stockage de contenus téléchargés et de gestion des moyens de paiement.

Au final, un tribunal du Texas a reconnu qu’Apple avait violé trois brevets et condamné la firme de Cupertino à payer 533 millions de dollars.

D’après l’agence Reuters, Apple compterait faire appel de cette décision de justice.

Parallèlement à cela, la marque à la pomme réclame une réforme pour que les sociétés telles que Smartflash, qui ne produisent rien et déposent des brevets uniquement dans le but d’intenter des poursuites judiciaires, soient bannies.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDes mains bioniques au lieu de mains greffées
Article suivantTwitter : plus d’effort pour renforcer sa sécurité

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here