Violation des droits d’auteur : rien n’a pu sauver Hotfile

Un accord de 80 millions de dollars et en engagement à installer des filtres sur les contenus uploadés semblaient avoir sauvé la tête de Hotfile, l’hébergeur préfère finalement fermer le site.

La morosité règne du côté des sites de téléchargement. Après MegaUpload, c’est au tour de Hotfile de cesser son activité.

Dans le collimateur de la Motion Picture Association of America depuis 2011, la MPAA réclamait pas moins de 517 millions de dollars à Hotfile au titre de violations répétées des droits d’auteur. Mais grâce au système judiciaire américain, un accord valant mieux qu’un procès, c’est un dédommagement financier de 80 millions de dollars et un engagement à installer des filtres sur les contenus uploadés qui ont été tout récemment conclus entre les deux parties.

Si la survie de Hotfile semblait donc assurée, on apprend aujourd’hui que l’hébergeur a finalement décidé de fermer le site. Sans qu’aucune raison ne soit pour le moment avancée, cette fermeture résulte certainement du manque de trafic qu’aurait occasionné la mise en place des filtres sur les contenus uploadés, un manque à gagner certain pour la pérennité du service.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker