Virgin Mobile : qui sera le repreneur ?

Le premier opérateur mobile virtuel français serait en vente. Qui sera le repreneur de Virgin Mobile ?

À l’heure actuelle, Virgin Mobile est notamment détenu par Carphone Warehouse, le propriétaire de The Phone House. Mais depuis sa fusion avec le distributeur Dixons, la participation de 46% dans le premier opérateur mobile virtuel français veut être cédée.

Alors que des rumeurs de ventes de Virgin Mobile circulaient déjà, on apprend désormais que la date butoir pour le dépôt des offres a été fixée au 15 mai prochain.

Selon Les Echos de ce mardi, le prix de vente serait fixé à 150 millions d’euros pour un repreneur qui serait un autre opérateur mobile virtuel (MVNO) ou à 300 millions dans le cas d’un opérateur de réseau.

Selon les rumeurs, Bouygues Telecom et SFR seraient sur les rangs, tout comme avec EI Telecom (CIC Mobile, NRJ Mobile) et Coriolis. Ce serait d’ailleurs ce dernier qui serait en pole-position, un opérateur virtuel spécialisé sur le marché des entreprises et comptant 1 million de clients. À souligner qu’Orange, le « grossiste » de Virgin n’aurait pour le moment pas encore pris position sur ce rachat.

Après SFR, maintenant Virgin Mobile, le marché de la téléphonie mobile français est en pleine mutation. Quelles seront les répercussions de toutes des ventes/rachats sur les utilisateurs ?

La vente de Virgin Mobile se précise
La vente de Virgin Mobile se précise

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTwitter : une passerelle vers Amazon
Article suivant50 Cent sort un casque audio à l'effigie des héros de Star Wars

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here