Visibilité de votre entreprise : profiter des réseaux sociaux

Alors que le marketing des réseaux sociaux et le SEO sont souvent considérés comme des stratégies différentes, la réalité est qu’il faut les coordonner.

De prime abord, de nombreuses entreprises différencient leur stratégie SEO de leur marketing des réseaux sociaux en considérant que la visibilité est distincte. Malheureusement pour elles, ce n’est désormais plus le cas.

En effet, Twitter et Facebook ont récemment annoncé des modifications visant à modifier leurs interactions avec les moteurs de recherches dans le but de créer de nouvelles opportunités pour les entreprises. Parallèlement, Google annonce vouloir donner plus de visibilité aux pages Pros de Google+. De fait, les réseaux sociaux tentent de s’inviter dans les moteurs de recherches, donc de venir empiéter sur le SEO.

Pour s’en convaincre, il suffit de rappeler que Twitter a profité de l’événement, The Analys Day Conference pour annoncer sa volonté que tous les hashtags, du moins les plus utilisés ou les plus populaires, soient facilement explorés et indexés par Google.
En lançant Facebook Places, le réseau social propose son propre moteur de recherche locale visant à ce que les utilisateurs restent connectés à ses services.

Comme le dit Google, « Google My Business est la vitrine de votre entreprise pour ceux qui vous cherchent sur internet. Soyez visible et attractif dans la recherche Google, sur Google Maps ou sur Google+ », pour dire que réseau social et recherche internet sont désormais étroitement liés.

Et c’est bien cela qu’il faut retenir, que la recherche sur internet est désormais étroitement liée aux réseaux sociaux, aux millions d’utilisateurs qu’ils représentent. De fait, au lieu de séparer les stratégies SEO et réseaux sociaux, il faut les liés pour tirer profit de toutes les opportunités croisées d’accroitre sa visibilité sur internet.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAudi Prologue : Audi dote sa Prologue de quatre écrans !
Article suivantVoiture sans chauffeur : Mercedes conçoit le luxe du futur

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here