Voiture autonome : Google fait des émules en Chine

L’entreprise chinoise Baidu, à l’origine du moteur de recherche du même nom, n’emboite pas seulement le pas de Google au niveau du web, mais également au sujet de la voiture autonome sans conducteur.

Même si les constructeurs automobiles s’intéressent également aux véhicules autonomes, il semble que les voitures sans conducteur intéressent particulièrement les géants de l’internet. En effet, après Google, c’est au tour de l’entreprise chinoise Baidu, à l’origine du moteur de recherche du même nom, d’annoncer son intérêt pour les véhicules du futur.

C’est via une interview accordée à The Next Web que la firme chinoise révèle que son approche est différente de celle de Google : « La voiture du futur ne doit pas totalement remplacer le conducteur, elle doit lui laisser le choix de conduire ou pas. La liberté signifie que la voiture est assez intelligente pour prendre des décisions d’elle-même […], mais lorsque le conducteur veut reprendre le contrôle, il peut le faire » alors que la firme de Mountain View prévoit un véhicule sans volant.

Le fait que la voiture de Baidu comportera donc un volant sera certainement une bonne chose pour tous les sceptiques.

Il est également précisé que Baidu se focalise actuellement sur des questions de sécurités, notamment vis-à-vis des piétons qui sont particulièrement imprudents en Chine, mais également sur la gestion des embouteillages. Il a aussi été dit que les premiers essais sont prévus pour 2015.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here