Voiture Autonome : test grandeur nature pour Volvo

Lorsqu’on parle de voiture autonome, on pense instantanément à la voiture sans conducteur de Google. D’autres sont sur les rangs, à commencer par Volvo qui vient de lâcher 100 voitures dans la jungle routière suédoise.

Au travers de son programme « Drive me », Volvo compte que les véhicules de demain soient capables de réaliser des trajets en mode autonome en s’occupant de toutes les fonctions de conduite. Si cette perspective n’est pas forcément pour tout de suite, elle est tout de même nettement plus avancée que la simple idée.

Pour preuve, Volvo vient de lâcher 100 voitures autonomes dans la jungle routière suédoise, l’idée étant que ce test grandeur nature permette d’améliorer sa technologie.

Lancé courant avril, dans la ville de Göteborg, ce test de « Drive me » recourt à une flotte de 100 Volvo V60 Hybrid Rechargeables. Ces véhicules sont désormais capables de suivre des voies, d’adapter leur vitesse, et bien évidemment de se fondre dans le trafic.

Pour ce test, ce sont de vrais clients qui vont utiliser ces voitures autonomes pour effectuer des trajets « de tous les jours », des parcours de l’ordre d’une cinquantaine de kilomètres.

Il est à souligner que la démarche de Volvo s’inscrit dans une association avec des autorités telles que l’Administration et l’Agence des Transports Suédoise, mais aussi des politiques comme la ville de Göteborg et le gouvernement suédois, ce qui devrait amenuiser les éventuels problèmes administratifs ou juridiques de ce nouveau genre de véhicule.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentA77 II : Sony modernise son Alpha A77
Article suivantHP : place aux serveurs de Cloud

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here