Une voiture électrique fait mieux que la Bugatti Veyron sur le 0 à 100 km/h

Reconnue comme étant la voiture la plus rapide du monde, la Bugatti Veyron va très vite. Elle accélère aussi très vite en étant capable de passer de 0 à 100 km/h en seulement 2,5 secondes. Avec un chrono de 1,513 seconde, la Grimsel 100 % électrique fait nettement mieux. Il s’agit même d’un record du monde.

Ce n’est pas une marque automobile habituée à concevoir des supercars qui est à l’origine de la Grimsel, mais des étudiants suisses de l’École polytechnique fédérale de Zurich et la Haute école de Lucerne. Ce nouveau record du monde explose le précédent record qui datait de 2015, un chrono qui était d’environ 1,8 seconde.

Les étudiants présentent leur record sous la forme d’une vidéo humoristique. Pour se rendre compte de ce que représente 1,5 seconde, ils comparent le temps établi par la Grimsel avec la cuisson d’un steak, une sieste…

Une Grimsel surpuissante et ultralégère

Pour réaliser le temps de 1,513 seconde sur l’exercice du 0 à 100 km/h, chaque roue de la Grimsel délivre une puissance de 200 chevaux. Ses quatre roues sont bien évidemment motrices. Le couple, important pour accélérer, est de 1 700 newtons par mètre.

De plus, le bolide est ultraléger en ne pesant que 168 kilos, un poids plume qui a été rendu possible par l’utilisation massive de la fibre de carbone. Les étudiants soulignent également que leur voiture est particulièrement maniable.

Alors que la Tesla Model S passe de 0 à 100 km/h en 3 secondes, la performance de la Grimsel est particulièrement réjouissante sur les performances que peuvent atteindre les voitures électriques. Ce record du monde démontre que les voitures 100 % électriques grand public ont encore une belle marche de progression en matière de sportivité. Cela laisse aussi entrevoir des changements, dans un avenir lointain, du sport automobile.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDans sa déclinaison P1 LM, la pistarde GTR de McLaren vrombira sur la route
Article suivantISS : rétrospective hebdomadaire de la mission principale
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here