Voitures autonomes : la Californie donne son feu vert

À partir du 16 septembre 2014, les voitures autonomes pourront circuler en Californie moyennant le respect de conditions particulièrement strictes.

C’est à Mountain View, dans les locaux de Google, que s’est déroulée la cérémonie de signature autorisant la circulation des voitures autonomes à partir du 16 septembre 2014 en Californie. Mais attention, cette nouvelle loi n’autorise pas toutes les voitures, seulement celles concernées par des missions d’essai pour des entreprises exerçant dans le domaine automobile.

C’est ainsi que Google, mais aussi Toyota, Audi ou Tesla, pourront déposer une demande de licence auprès du Département des Véhicules Motorisés californien (DVM) à partir du 1er juillet prochain.

Il faut souligner que les conditions imposées seront très strictes avec une couverture d’assurance obligatoire de 5 millions de dollars par véhicule, et les licences (150 dollars) qui ne seront attribuées qu’à des groupes de 10 véhicules pour 20 essayeurs maximum. Il est encore à préciser que les essayeurs devront être en possession d’un permis de conduire depuis plus de trois ans, ne jamais avoir entrainé d’accident ou été arrêté pour conduite en état d’ivresse, mais aussi être toujours en possession de leurs moyens et être capables de reprendre le contrôle du véhicule à tous moments, sans oublier le fait qu’ils devront préalablement suivre une formation spécifique.

Si les premières voitures autonomes pour le grand public ne sont donc pas encore pour tout de suite, la décision de la Californie, qui suit une même décision prise au Nevada, va tout de même permettre de faire de grandes avancées dans ce domaine.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité