Vol de design : Xiaomi répond à Apple

En déclarant que « Je pense, c’est du vol et de la paresse. Je ne pense pas du tout que ce soit bien », Jonathan Ive a adressé des accusations claires contre certains constructeurs-copieurs. Par le biais d’Hugo Barra, Xiaomi répond. Xiaomi répond à Jonathan Ive et ses accusations de vol de design

C’est la semaine dernière que Jonathan Ive, le responsable du design des produits Apple, s’est exprimé au sujet des fabricants de téléphones qui ont un peu trop tendance à s’inspirer des produits de la marque à la pomme pour leurs propres développements. Il a notamment déclaré que « Je pense c’est du vol et de la paresse. Je ne pense pas du tout que ce soit bien ».

La marque chinoise Xiaomi s’est visiblement sentie visée vu que Hugo Barra, son vice-PDG a répondu à cette accusation à un journaliste de The Economic Times of India. Il lui déclare que « J’aurai besoin du contexte de ce commentaire pour répondre correctement, mais je pense que Xiaomi est injustement sous le feu des projecteurs. Si vous faites référence au chanfrein du Mi4, à l’origine de la controverse, c’est bien le même. Si vous regardez l’iPhone 6, ce dernier a utilisé des éléments de design qui existent depuis des années. L’iPhone 6 reprend des éléments de design que HTC utilise depuis 5 ans. Vous ne pouvez pas vous déclarer véritable propriétaire d’un élément de design dans notre industrie ».

Usant de tous les stratagèmes de la rhétorique, Hugo Barra a tenté de retourner l’argumentation de Jonathan Ive en sous-entendant qu’Apple se serait inspiré du HTC One pour son iPhone 6. Malin, mais de mauvaise foi vu qu’il avoue que le chanfrein du Mi4 est bien inspiré de l’iPhone 5.

Persistant sur la voie de la mauvaise foi, Hugo Barra souligne également le fait que Jonathan Ive n’a jamais prononcé le nom de Xiaomi dans ses propos pour affirmer que ces accusations ne sont … pas graves.

Lin Bin, le PDG de Xiaomi, est également sorti de son mutisme pour déclarer que « Xiaomi est une société très ouverte qui ne forcerait jamais personne à utiliser ses produits. Mais personne ne peut juger les produits de Xiaomi sans les avoir essayés auparavant. J’aimerais beaucoup lui offrir un téléphone Xiaomi et je serais curieux d’avoir son avis après l’avoir essayé. Je doute qu’il accepte ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUne Ferrari 458 Speciale A vendue trois fois son prix de base !
Article suivantClasse G : Mercedes lance une Edition 35

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here