Vol informatique : les « hacktivistes » sont les plus grands criminels

Les activistes-hackers ont occasionné 58% des vols de données sur internet en 2011.

Les « hacktivistes », contraction de hacker et activistes, ont provoqué plus de vol de données sur internet en 2011 que les criminelles attirées par l’appât du gain. C’est un rapport fourni par l’opérateur Verizon qui le révèle.

Verizon révèle ainsi une grosse évolution dans la cybercriminalité avec notamment la montée en puissance des attaques idéologiques ou politiques comme les actes des mouvements Anonymous et LulzSec. S’en prenant aux organisations gouvernementales, policières et militaires, ces attaques n’ont pas pour but « l’enrichissement » de leurs auteurs comme c’était le cas précédemment.

L’autre phénomène à souligner est que les attaques de ce type visent aussi à nargué les institutions du monde entier, ce qui les rend encore plus effrayantes que des attaques classiques.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLinux intègre Android
Article suivantGoogle Street View : visite virtuelle de l’Amazonie

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here