Volvo : le nouveau XC90 s’expose à Paris

Le nouveau XC9′ de Volvo est de sortie à Paris, il trône sur le stand du constructeur au Mondial de l’Automobile. volvo-nouveau-xc90-sexpose-paris

Après douze ans de bons et loyaux services, il était grand temps que Volvo revisite son modèle. C’est désormais chose faite avec la nouvelle version qui s’expose lors de l’actuel Mondial de l’Automobile de Paris.

À l’instar de son prédécesseur, le XC90 conserve le physique de l’emploi avec ses lignes simples, dans un registre chic sans ostentation.
Avec une finition léchée qui n’a rien à envier aux ténors du segment, l’habitacle est tout aussi luxueux avec un aspect très naturel fait d’inserts. La finesse des surpiqûres, la symétrie du veinage du bois ou la molette de sélection des modes de conduite qui est une véritable sculpture finement ciselée sont autant de touches chics.

La technologie est également de mise à l’instar de l’écran tactile de 9 pouces qui remplace avantageusement bon nombre de boutons superflus tout en concentrant toutes les commandes. Volvo-XC90-Mondial-2014

Familiale par excellence, le XC90 offre de la place à tous les passagers, notamment pour les jambes des passagers arrière. Deux sièges supplémentaires escamotables dans le coffre offrent encore plus de place, mais pour des petits gabarits.

Alors que Volvo aurait pu souffrir de sa reprise par des capitaux chinois, ce XC90 est la preuve que le constructeur sait rivaliser avec la concurrence haut de gamme allemande.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentVerre saphir : le fournisseur d’Apple se met en faillite
Article suivantiPhone 6 : le Galaxy Alpha se positionne en concurrent crédible

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here