Votre navigateur indique quel employé vous êtes

Une enquête de Cornerstone OnDemand met en relation le navigateur internet utilisé et le type d’employé que vous êtes.

Cornerstone OnDemand est une société qui propose des logiciels pour aider les entreprises à recruter. Mais plutôt que de se pencher sur la question des réponses fournies aux tests d’embauche, cette entreprise a étudié depuis quel navigateur les candidats ont rempli le questionnaire en question.

Les résultats de son étude qui s’est portée sur 50 000 personnes peuvent sembler très farfelus de prime abord. Pourtant, des constatations évidentes ont pu être faites.
Par exemple, les personnes qui ont utilisé les navigateurs Chrome de Google et Firefox de Mozilla occupent leur poste en moyenne 15% plus longtemps que ceux qui utilisent Safari d’Apple ou Internet Explorer de Microsoft.

Cette même étude révèle également que les utilisateurs de Chrome et Firefox sont plus performants dans leur emploi.

Cornerstone OnDemand explique par exemple que « le fait d’avoir pris le temps d’installer Firefox sur votre ordinateur signifie quelque chose sur vous […] cela montre que vous êtes quelqu’un qui est un consommateur averti. Vous avez fait un choix actif en faisant quelque chose qui n’était pas par défaut ».

Alors qu’une entreprise cherche à réduire le turnover des salariés, une telle étude peut s’avérer intéressante. C’est ainsi que Cornerstone OnDemand indique que le choix du navigateur n’est pas un critère d’embauche à proprement parler, mais une des variables indicatives.

Pour autant que l’on croie à cette étude, il est donc conseillé d’utiliser Chrome ou Firefox pour faire ses démarches de recherche d’emploi.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAudi Q7 : le compte à rebours a commencé
Article suivantiPhone 6 : 53 millions d’unités au premier trimestre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here