Un vrai Google-Phone sans l’aide d’un tiers avant la fin de l’année

Google pourrait lancer son premier smartphone conçu sans l’aide d’un tiers avant la fin de l’année. S’appellera-t-il toujours Nexus, ou sera-ce un Google-Phone ?

Lorsqu’on parle des smartphones, on associe Google au système d’exploitation Android. La firme de Mountain View est également au cœur de la gamme Nexus, des mobiles conçus par des firmes tierces, ou encore du projet de smartphones modulaire Ara. Plus ou moins régulièrement, la rumeur d’un smartphone conçu sans l’aide d’un tiers remonte à la surface de l’actualité.

C’est justement ce qui se passe ces derniers jours avec The Telegraph qui annonce que Google pourrait lancer un smartphone conçu sans l’aide d’un tiers avant la fin de l’année. Le média britannique évoque des sources « proches des discussions ».

La décision de Google de se lancer en solo dans la conception de smartphone semble à priori logique. Cette stratégie permettrait à la firme californienne d’avoir les coudées franches en matière de design. À l’instar de ce que propose Apple, cela permettrait aussi d’avoir une meilleure symbiose entre hardware et software.

Alors que la majorité des fabricants innovent relativement peu en conservant des éléments mécaniques tels que les boutons physiques, cette volonté d’aller de l’avant pourrait donner un nouvel élan à l’innovation. Ce Google-Phone, pour autant qu’il s’appelle comme cela, ne signifierait pas pour autant la fin de la gamme Nexus. Le mois dernier, Sundar Pichai a lui-même rappelé que son entreprise comptait toujours collaborer avec les constructeurs tiers. Pour 2016, les rumeurs évoquent d’ailleurs deux nouveaux appareils, l’un conçu par HTC, l’autre par Huawei.

La Pixel C en appareil précurseur ?

En lançant la Pixel C l’année dernière, Google a clairement montré son intention de reprendre la conception de A à Z de ses terminaux mobiles, en l’occurrence d’une tablette. Dès lors un smartphone conçu en solo semble parfaitement plausible.

À cela, il faut ajouter l’embauche récente de Rick Osterloh, l’ancien PDG de Motorola, pour occuper la tête d’une mystérieuse division « Hardware ». Ne pourrait-il pas s’agir d’une division consacrée à la fabrication de smartphones ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here