Vulnérabilité Java : après Twitter et Facebook, c’est Apple qui est la victime de pirates

Apple a reconnu mardi avoir été la victime d’une attaque informatique utilisant un logiciel malveillant basé sur une vulnérabilité dans le logiciel Java.

Après que Facebook, Twitter, le New York Times, le Wall Street Journal et bien d’autres, c’est au tour de la firme Apple d’être la victime de pirates informatiques, c’est ce qu’a reconnu la firme de Cupertino mardi.

Dans son communiqué, Apple reconnait avoir été la victime d’une attaque informatique tout en assurant n’avoir « pas de preuve » que des données lui aient été dérobées. Le groupe annonce également qu’il a été la cible « d’un logiciel malveillant qui visait Apple et d’autres sociétés ». « Ce logiciel s’est répandu par l’intermédiaire d’un site internet pour des développeurs de logiciels. Il utilisait une vulnérabilité dans le logiciel Java pour les navigateurs internet ».

Comme l’avaient précédemment indiqué Facebook et Twitter, il s’agit d’une attaque sophistiquée qui utilise toujours cette même vulnérabilité de Java, un logiciel commercialisé par le groupe Oracle.

Il est donc important de maintenir à jour son ordinateur est ses logiciels. C’est pour cela qu’Apple annonce également mettre à disposition des utilisateurs de ses ordinateurs un logiciel pour vérifier leur système et les purger, le cas échéant, du logiciel malveillant.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker